CÉRÉMONIE DE DÉCORATION DES AGENTS DE L'AGEFOP

La cérémonie de décoration des agents de l’Agence nationale de la Formation Professionnelle (AGEFOP), s’est déroulée le vendredi 21 décembre 2018, au siège de l’AGEFOP, sous la présidence de la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, représentée par son Directeur de Cabinet, et la co-présidence du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, représenté par l’Inspecteur General.
Cette cérémonie qui a coïncidé avec le 25ème anniversaire de l’AGEFOP, a permis de décorer 25 fonctionnaires dans l’ordre du mérite de la fonction publique et 32 agents contractuels qui ont reçu la médaille d’honneur. 
En effet, la nécessité de l’amélioration du système éducatif en Côte d’Ivoire impose de prévoir des canaux de qualification professionnelle afin de préparer la jeunesse à un emploi sûr et durable. Et c’est là que la mission de l’AGEFOP prend tout son sens et son intérêt qui consiste à veiller à l’employabilité des différentes franges de la population.
A l’occasion de la célébration du quart (1/4) de siècle de l’AGEFOP, le Directeur de cabinet du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, M. KABRAN Assoumou, a rendu un hommage solennel au Président de la République SEM Alassane OUATTARA pour avoir perçu depuis 1992, l’enjeu d’un cabinet national de l’ingénierie de la formation professionnelle dont les mérites sont salués aujourd’hui.
« Si nous pouvons nous réjouir des performances de l’AGEFOP, il faut en outre saluer l’esprit managérial du DG, M. TRAORE Bamoudien qui a su placer sur orbite l’Agence en mettant en relief l’ingénierie de la formation professionnelle. C’est justement l’occasion de lui réitérer notre satisfaction et féliciter tout le personnel pour le travail abattu depuis plus de 25 ans, à travers ces distinctions », déclaré KABRAN Assoumou.
Par ailleurs, il a exhorté les agents décorés à ne demeurer dans l’auto satisfaction, mais à considérer cette décoration comme une grande source de motivation pour davantage donner d’eux-mêmes en vue d’un rayonnement et un positionnement plus grand de l’AGEFOP.
Quant au DG de l’AGEFOP, il a pour sa part, fait un bilan de cette structure qui depuis sa création a connu une constante évolution. Son bilan a été axé sur trois (03) niveaux : l’employabilité, la professionnalisation et le renforcement des capacités. 
Au niveau de l’employabilité, l’AGEFOP a développé un portefeuille appréciable de projets qui visent à donner une qualification aux jeunes et à des populations vulnérables afin de leur permettre de s’insérer dans le tissu socio-économique. A titre d’illustration, il a cité : 
Le Projet de Formation par Apprentissage, un volet du programme d’absorption des jeunes déscolarisés, qui consistait à donner une formation par alternance avec des cours théoriques et pratiques auprès de maîtres artisans dans divers métiers : mécanique, coiffure, couture, construction métallique, etc. Ce projet a valu la confiance de la Banque Mondiale pour exécuter le volet apprentissage du PEJEDEC où plus de 10 000 jeunes ont reçu des qualifications dans plusieurs filières et dont certains ont créé aujourd’hui leur propre entreprise.

Le Projet de Formation et d’insertion des personnes handicapées, a formé 1302 personnes vulnérables à travers les Programmes d’Investissements Publics (PIP) en aviculture, culture maraichère, entrepreneuriat dans diverses régions du pays, avec cession du dispositif de formation.
Le Projet d’Orientation Professionnelle et de Formation par Apprentissage des Ex-Combattants (PROFADEC) avec 1900 ex-combattants formés dans plus de 21 métiers sur toute l’étendue du territoire. 
Le Projet d’Appui à l’Amélioration de l’Employabilité et l’Insertion des Jeunes (PAAEIJ) qui a permis de donner une qualification à 1500 jeunes dans les secteurs porteurs que sont l’agriculture et l’artisanat.
Le Projet d’Incubation pour Jeunes Entrepreneurs (PRODIJE), qui a permis de former 400 futurs entrepreneurs. Le Projet incubateur déployé dans 10 établissements de la Formation Professionnelle, a aidé 100 jeunes diplômés de notre ordre d’enseignement à créer leurs propres entreprises.
L’agence apporte également son expertise sur des questions d’actualité telles que le problème crucial de la formation des migrants de retour en Côte d’Ivoire. Sur cette problématique, l’AGEFOP en partenariat avec l’Organisation Internationale pour les Migrants, OIM, déploie un programme de formation de 750 migrants.
Au niveau de la professionnalisation des secteurs d’activités, l’AGEFOP a élaboré à la demande du Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et Conseil Agricoles (FIRCA), des Référentiels de Compétence, de Formation et des Guides pédagogiques dans plusieurs métiers pour les filières de l’hévéa, du riz et du porc.
Au niveau du renforcement des capacités, l’Agence met en place des outils et des supports, qui visent à améliorer la productivité et les performances des entreprises et des cadres de l’administration publique et privée. 
Ces expériences ont permis à l’AGEFOP d’acquérir une expertise en ingénierie de la formation. La réalisation de tous ces travaux et projets a été rendu possible grâce au personnel constitué aujourd’hui d’ingénieurs de la formation, de concepteurs de projets, d’inspecteurs d’orientation, de conseillers d’apprentissage, de spécialistes en marketing et de différents métiers.