Le projet de Formation par Apprentissage (FPA), créé par le décret n° 96 / 286 du 03 avril 1996, dans le cadre du Programme d’Absorption de Jeunes Déscolarisés (PAJD), a pour mission de lutter contre le chômage des jeunes déscolarisés n’ayant aucune qualification professionnelle qui leur permettent de s’insérer dans le tissu économique.

  • Faire acquérir aux jeunes une formation qualifiante dans les métiers de leur choix afin de favoriser leur insertion socioprofessionnelle ;
  • Développer la notion de l’auto-emploi et aider les jeunes formés à s’installer dans le secteur des micro-entreprises et de l’artisanat.

Le public cible du Projet est constitué de jeunes Ivoiriens déscolarisés et ceux déjà en situation d’apprentissage dans un atelier ou une entreprise.

Le projet de formation par Apprentissage offre une gamme variée de spécialités :

  • <
  • Mécanique auto
  • Electricité
  • Peinture auto
  • Rebobinage
  • Electricité bâtiment
  • Electronique / RTV
  • Froid – climatisation
  • Menuiserie métallique
  • Ferronnerie
  • Menuiserie - Ebénisterie
  • Couture
  • Coiffure - Esthétique
  • Boulangerie
  • Cuisine
  • Pâtisserie
  • Céramie
  • Plomberie

 

Le projet de formation par Apprentissage offre une gamme variée de spécialités :

  • Etre de nationalité ivoirienne et justifier d’une bonne conduite ;
  • Etre âgé de 14 à 24 ans
  • Avoir un niveau minimum de CM2

La durée de la formation varie de 1 à 3 ans, selon la filière et le rythme d’apprentissage de l’apprenant

  • Un système de formation entièrement gratuite pour l’apprenant ;
  • Une bonne connaissance du monde productif par l’apprenant, du fait du mode alternance de la formation ;
  • Des ingénieurs – formateurs, des psychologues et chargé d’orientation, des conseillers d’apprentissage, TOUS à l’écoule de l’Apprenant ;
  • Une couverture nationale reposant sur un vaste réseau de maîtres d’apprentissage dans les divers domaines d’activités.
  • Cuisine
  • Pâtisserie
  • Céramie
  • Plomberie
  • Les pouvoirs Publics,
  • Le Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP) ;
  • Les Collectivités locales ;
  • La Chambre Nationale de Métiers de Côte d’Ivoire (CNM-CI) ;
  • La Chambre Nationale d’Agriculture de Côte d’Ivoire (CNA-CI) ;
  • La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire  (CCI-CI);
  • Le Patronat Ivoirien ;
  • Les organisations Professionnelles Privées de Côte d’Ivoire ;
  • Les chefs d’entreprises PME/PMI ;
  • Les ONG de développement ;
  • Les Syndicats du Secteur Informel
  • La GTZ pas